AURORE

     Tous les jeudis, Aurore est au Mini Village avec sa famille. Autour du kiosque alimentaire de son entreprise familiale Miss Mav, les enfants jouent et les familles se retrouvent pour échanger les pieds dans le sable. Rencontre avec cette citoyenne engagée d’Hochelaga-Maisonneuve, pour qui le tissu communautaire est au coeur de la vie de quartier.

Crédit photo : Cannelle Wiechert

Crédit photo : Cannelle Wiechert

J’apprécie beaucoup l’espace du mini-village, c’est notre petit jardin familial du jeudi après-midi où tout le monde a sa place et vient s’investir à sa façon. On se réapproprie la ville de Montréal. Plutôt que de rester chacun dans son quartier, ce site offre un lieu de rencontres pour des gens qui viennent de tous les quartiers dans un cadre communautaire. Cela fait vivre la ville en fait. Les gens apprécient d’avoir un espace où ils peuvent venir avec leurs enfants et les laisser aller s’amuser. On se sent en sécurité et on peut laisser les enfants jouer librement. Si des mini-villages pouvaient fleurir dans tous les quartiers de Montréal, on en voudrait partout.

Les gens viennent pour profiter de l’espace. Je considère que je ne suis pas là comme un traiteur qui vient vendre à manger, je suis plus là comme une citoyenne qui vient participer à la journée. Comme maman entrepreneuse, je viens avec ma famille pour profiter de l’espace et j’échange avec les autres parents. On a toujours des amis qui viennent, puis on en rencontre des nouveaux.
Aurore1.jpg
Je dirai que mon quartier, Hochelaga, c’est ma maison. Je me suis appropriée mon quartier, je connais les gens et ils me connaissent. Avec les organismes communautaires que j’ai découvert à Hochelaga, j’ai découvert de secondes maisons. Il y a toutes sortes de services et les organismes sont différents les uns des autres. D’un organisme à un autre, tu rencontres des personnes différentes et c’est cette diversité d’approches et de personnes qui permet de briser l’isolement. Que tu sois seule ou que tu aies une famille, tu trouves ton épanouissement dans cette vie communautaire. Tu peux sortir de chez toi et trouver un endroit où t’asseoir et échanger. C’est comme une autre génération de cafés où tu peux rencontrer des gens et faire des activités.
Crédit photo : Cannelle Wiechert

Crédit photo : Cannelle Wiechert

La cuisine unit beaucoup les gens. L’alimentation est un sujet dont tout le monde peut parler et qui a sa place dans les organismes, car elle permet de tisser des liens et d’ouvrir à d’autres cultures. En ce qui me concerne, j’essaye d’apporter ma part en travaillant plus avec les enfants. J’ai toujours aimé la cuisine, et je voulais quelque chose ou tu avais le temps de rencontrer les gens, je voulais travailler à petite échelle. En tant que maman entrepreneur, j’aime le fait de pouvoir intégrer mes enfants à mon travail. Il faut apprendre aux enfants à manger de tout. Je veux porter attention aux familles et à leurs besoins.
Posted
AuthorLa Pépinière I Espaces collectifs