NINA

Nina est une des porteuses de projet du Jardin Barnabé, un nouvel espace collectif dans le quartier d'Hochelaga-Maisonneuve. Portée par l’organisme Cap Saint-Barnabé qui oeuvre en sécurité alimentaire et en sécurité du logement, cette initiative est accompagnée depuis janvier par notre programme Vivace. Le Jardin Barnabé est un espace de vie qui comprend un potager en bacs accessible à tous, situé à l’extérieur des locaux de l’organisme pour favoriser les rencontres entre usagers et habitants du quartier.

Portrait_Nina_Modifié (1).jpg

“Plusieurs enjeux sont à l’origine de projet : offrir des légumes, lutter contre les déserts alimentaires, faire un lien avec les gens du quartier et embellir le centre. L’idée du Jardin Barnabé est de créer un lien entre les usagers, qui fréquentent notre centre et dont une grande partie est en situation d’itinérance, et les nouvelles familles qui s’installent dans le quartier. Ce lien ne s’était pas encore fait entre les habitants, les nouvelles familles et les utilisateurs de nos services.”

“Notre enjeu, c’est de créer un lieu agréable où les habitants n’aient pas peur et où les usagers du centre peuvent discuter avec les voisins. C’est l’occasion d’expliquer aux gens du quartier ce que notre organisme fait. Dans l’espace que nous sommes en train de créer, on va organiser des activités pour que les gens rient et mangent ensemble. Je crois que de créer des liens entre les gens peut générer un changement. La situation s’améliore à partir du moment où les gens parlent ensemble et se connaissent. Si les gens se parlent, ils vont arrêter d’avoir peur, ils vont arrêter d’avoir une image négative de l’itinérance, de la santé mentale ou de la toxicomanie et ils vont se rendre compte que ce sont des humains avant tout. Lorsque les humains se parlent et font des choses ensemble, cela va mieux.”

Nina_JardinBarnabe.jpg
Le Jardin Barnabé, c’est un peu comme un dîner de famille : ce sont des gens de divers horizons avec des âges différents qui ne se connaissent pas très bien qui vont se rencontrer et vivre ensemble parfois des moments gênants mais aussi des moments qui vont être très agréables. Je vois ce projet comme une grande réunion très chaleureuse et axée sur l’alimentation qui est au coeur de notre mission
— Nina

“Quand tu travailles dans le communautaire, les conditions sont souvent pas faciles mais tu le fais parce que tu as l’impression que tu vas aider les gens autour de toi. Au Cap, ce sont des gens qui vivent des situations d’extrême pauvreté, certains avec des problématiques de santé mentale ou de dépendance, cela peut créer des tensions et on a peu de moyens. On est souvent en sous-effectif, cela n’est jamais facile mais les gens sourient, les gens vont mieux, les gens te remercient et voilà, tu continues, cela te pousse à continuer. Ce sont des gens que tu côtoies tous les jours, c’est dur mais, de faire du bien aux autres, c’est ce qui te porte et c’est ce qui fait qu’on continue tous”

20190516_EquipePeintureBarnabe.jpg

“Vivace apporte une bouffée d’air frais au Cap. Le projet est déjà réussi car ce projet va améliorer le quotidien des gens. Le fait qu’on ait été sélectionné par Vivace constitue une réussite pour nous déjà. C’est un départ, cela motive les usagers et cela nous motive à poursuivre le projet, à continuer à développer le lien avec les habitants et les commerçants. C’est une motivation pour aller de l’avant avec le projet.”

Posted
AuthorCéline Girard